09/11/2016

Le peuple américain a eu le dernier mot !

Donald Trump a gagné ! Hillary Clinton déclare : « Nous devons accepter ce résultat ». Barak Obama compte le rencontrer demain. De nombreux leaders dans le monde lui ont déjà adressé leurs félicitations, même si certains d’entre eux n’apprécient pas le 45ème président des Etats-Unis. Mais la règle est simple : on se plie à la volonté populaire !


Si une partie des Américains – et pas des acteurs étrangers – veulent lutter contre la Trumperie, alors ils ont quatre ans pour convaincre leurs concitoyens qui l’ont élu.

Les peuples d’Algérie (1992), de Gaza (2006) et d’Egypte (2013) auraient dû être traités avec autant de respect !

Cela aurait évité tant de violence et de contre violence.

J’ai bien apprécié cette note publiée sur El Manchar.

Le Général à la retraite Khaled Nezzar conseille aux militaires américains de contraindre Obama à la démission et d'interrompre le processus électoral

Selon des indiscrétions au sein du Pentagone, le Général algérien à la retraite Khaled Nezzar aurait contacté ses homologues américains afin de leur prodiguer quelques conseils sur la manière de se débarrasser du nouveau président élu Donald Trump. Khaled Nezzar a joint par téléphone le Chef d’Etat-major américain dès l’annonce de la victoire du candidat républicain vers les coups de 2h du matin, affirme notre source. Cachée dans un tiroir notre taupe a tout entendu de la conversation entre les deux huiles. « Il faut sauver la wépublique » martelait Nezzar au bout du fil, nous raconte notre taupe. Pour cela Nezzar a un plan qui n’est pas sans rappeler le coup d’état militaire opéré en janvier 1992 suite à la victoire du FIS aux élections législatives algériennes. « Il faut d’abord contraindre Obama à la démission, ensuite aweter le processus, c’est votw seule chance. Il faut sauvegawder la wépublique améwicaine bon sang !» s’emportait le général janviériste à l’autre bout du fil. Mais le militaire américain ne comprend pas ce qu’on lui raconte. « Sorry, i dont understand what you say » réplique-t-il puis raccroche au nez de Nezzar. Finalement, la république ne sera pas sauvée et c’est peut-être mieux ainsi.

Source : https://el-manchar.com/2016/11/09/general-a-retraite-khaled-nezzar-conseille-aux-militaires-americains-de-contraindre-obama-a-demission-dinterrompre-processus-electoral/

Abbas Aroua
9 novembre 2016

Commentaires

Je ne suis pas sûr que vos lecteurs comprendront que c'est un gag...
https://el-manchar.com/
J'ai bien aimé celle-ci:
https://el-manchar.com/2016/10/13/poutine-pris-dune-crise-de-fou-rire-de-trois-jours-apprenant-hollande-menace-de-trainer-devant-cpi-crimes-de-guerre-syrie/

Écrit par : Charles | 09/11/2016

Les commentaires sont fermés.