27/04/2016

Le sommet de l'OCI manque sa cible

Les 14 et 15 avril derniers s'est tenu à Istanbul le 13ème sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI). Son titre, « Unité et solidarité pour la justice et la paix », ainsi que le discours d'ouverture du président turc, Recep Tayyip Erdogan, avaient laissé poindre l'espoir d'une avancée dans le rapprochement irano-saoudien et dans la lutte contre le sectarisme religieux, qui ronge la région. En effet, lors de l'ouverture de la conférence, M. Erdogan avait identifié le sectarisme religieux comme le plus grand défi pour la région. « Ma religion n'est pas celle des sunnites ou des chiites. Ma religion est l'islam », a-t-il déclaré. Un grand événement de la conférence était la participation aussi bien du roi saoudien que du président iranien.

Lire la suite