Vu de Cordoue

  • Soyons vigilants face aux dérives d'une « société de vigilance » !

    Imprimer

    Le président Macron prône une « société de vigilance ». Alors que les experts de la prévention de l'extrémisme et de la violence extrême dénoncent l'approche contre-productive du tout-sécuritaire, on voudrait faire de la société française une immense compagnie privée de sécurité et une large communauté de délation, ce qui réveille forcément de sombres souvenirs.

    Lire la suite

    Lien permanent 2 commentaires
  • Après plus de sept mois, le harak en Algérie reste infléchissable

    Imprimer

    Le soulèvement populaire non-violent, lancé le 22 février, a réanimé l’Algérie et redonné à la jeunesse espoir et goût à la vie. La « révolution du sourire » a changé le destin du pays. L'Algérie post- 22 février ne sera plus celle d'avant. Un régime autoritaire et corrompu n'a plus de place en Algérie. Miser sur sa régénération serait un manque de clairvoyance et une grave erreur d'appréciation.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • L'autre « discours du Vel d'Hiv » que Jacques Chirac a manqué

    Imprimer

    Jacques Chirac a certes été un grand homme d'Etat pour son pays. Il a reconnu en 1995 officiellement la responsabilité de la France dans les déportations de juifs, il a promulgué en 2001 la « loi reconnaissant le génocide arménien », il s'est opposé en 2003 à la guerre contre l'Irak. Mais s'agissant des crimes coloniaux en Algérie, il a manqué au devoir de mémoire et à l'impératif de vérité.

    Lire la suite

  • Ne sabotons pas le soulèvement populaire en Algérie par les querelles idéologiques !

    Imprimer

    L'Algérie connaît depuis un mois un soulèvement populaire sans précédent dans l’histoire contemporaine du pays, afin de se défaire du système autoritaire et corrompu qui domine le pays depuis l'indépendance, et d’échapper à la situation précaire que vit l'Algérie depuis des décennies, et que reflète l’état du président gravement diminué depuis des années.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • La mission du CICR c'est la protection des victimes de la guerre

    Imprimer

    Le CICR n'est pas en premier lieu une organisation humanitaire, au sens d'une organisation qui doit apporter de l'aide le plus efficacement possible et avec le plus de moyens possibles aux victimes d'un conflit. Si c'était le cas, il faudrait en effet faire croître cette organisation et lui créer tous les partenariats possibles avec les prestataires de service privé, les entreprises, etc. La mission première et centrale du CICR c'est la protection des victimes de la guerre ; la distribution d'aide ne vient que comme activité auxiliaire à la protection.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Faire face à la violence et à l'extrémisme : l'importance de la terminologie

    Imprimer

    Ces dernières années, « contrer/combattre l'extrémisme violent » (CEV) ou « prévenir l'extrémisme violent » (PEV) est devenu un thème incontournable dans la plupart des programmes de consolidation de la paix. Pourtant, l'intérêt croissant pour ce sujet occulte le problème fondamental de l'absence d'une définition claire et largement acceptée du concept de d’extrémisme violent. Cet article vise à contribuer à une définition plus précise des termes utilisés dans le contexte de l'extrémisme et de la violence, à proposer un modèle descriptif du processus d'extrémisation et à discuter des différentes approches de la désextrémisation.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Il y a 7 ans, la révolution tunisienne

    Imprimer

    Il y a 30 ans, au mois de novembre, Zine el Abidine Ben Ali prenait le pouvoir en Tunisie et mettait un terme au régime de Habib Bourguiba qui régnait sur le pays depuis son indépendance en 1956. Ben Ali avait promis des réformes attrayantes à de larges segments du régime politique tunisien, y compris aux Islamistes. Ces espoirs furent rapidement brisés par la répression brutale qui suivit les élections générales de 1989, durant lesquelles le parti Ennahda s’était présenté sur les listes indépendantes. Ce dernier termina deuxième après le parti de Ben Ali, aussi connu sous le nom de Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD). La gauche ne fut pas épargnée non plus et, en 2010, Ben Ali réussit à unifier la plupart des Tunisiens contre sa domination autoritaire. Les Tunisiens s’embarquèrent alors dans une transition politique, maintenant en cours depuis 7 ans, et célébrée aujourd’hui comme l’exception du succès relatif du Printemps Arabe. Pour expliquer ce succès un certain nombre d’explications ont été mises en avant par différents analystes, à savoir le rôle d’une société civile active, un niveau d’éducation élevé, un tissu homogène de la société et des intérêts géostratégiques limités, entre autres. Un autre facteur important, néanmoins, reste l’expérience du dialogue et de la construction d’une coalition entre les opinions différentes des acteurs de la société civile et de la société politique, particulièrement entre les séculiers de gauche et les islamistes [1]. Ceux impliqués dans l’initiative de dialogue du 18 Octobre 2005 [2] ont argumenté avec raison que le résultat de cette expérience avait facilité l’accord sur lequel le gouvernement Troïka de 2012 avait été formé.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Le mouvement perpétuel de la violence… ou pas !

    Imprimer

    L’attentat en ville de Québec du dimanche 29 janvier ouvre une nouvelle page d’Histoire, l’Histoire avec sa grande hache. En effet, après les attentats de New York, Madrid, Londres, Paris, Nice, Bruxelles, Berlin et Istanbul on craignait un contre-attentat , le voici. On pouvait l’attendre de groupes extrémistes en France ou en Allemagne, finalement il prend corps dans la Belle Province, îlot francophone en Amérique du Nord. Même si certains centres de migrants européens sont fréquemment victimes d’incendiaires, avec les évènements de Québec on retrouve ce terrible mode opératoire qui caractérise la folie des dernières années : un homme déterminé, muni d’une arme légère (AK47 ou autre) s’attaquant à des humains dans la banalité de leur quotidien.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire
  • Le désespoir des réfugiés oubliés

    Imprimer

    La situation des réfugiés en Europe est de plus en plus critique notamment en raison des conditions climatiques de ces derniers mois mais également en raison du flou résultant de la mise en place de l’accord Union européenne (UE) – Turquie, mars 2016.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Islam et musulmans dans le Canton de Vaud

    Imprimer

    Le canton de Vaud dévoile son « expérience laboratoire » dans un contexte tendu questionnant la place de l’islam en Suisse.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire